MIGRATIONS
Accueil COMENIUS LYCEE ALBUM

 

RAPPORT 2004
SEMAINE COMENIUS
REUNIONS DE PROJET
ARCHIVES

 

PROJET SCOLAIRE COMENIUS

SETTING EUROPE IN MOTION -

"Migrations, entre mythes et réalités"

à compter de septembre 2003

 

 

SOMMAIRE

1. Rapport de la visite préparatoire à l'origine du projet

2. Extrait de la demande transmise à l'Agence Socrates pour la session mars 2003

3. Les partenaires du projet pour cette première année

4. Le calendrier prévisionnel du projet

 

 

 

 

 

 

VISITE PREPARATOIRE

PROJET SCOLAIRE COMENIUS

Gozo – Malte – 15/18 novembre 2002

Rapport provisoire

Participants

Iker Janos, Proviseur du Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium (Hongrie), Zsuzsanna Szalai, Professeur au Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium ; Anna Maria Di Falco et Laura Lo Giudice professeurs au Liceo Classico Statale Mario Cutelli (Italie) ; Marta Rácová, Proviseur du Gymnazium Golianova (Slovaquie), Marta Ondačková, professeur au Gymnazium Golianova ; Joël Rousselot, professeur au Lycée Nord Bassin (France) ; Anton Portelli, Proviseur du Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies (Malte), Vivien Camilleri, professeur au Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies ; Renate Trimmel et Klaus Edel, professeurs au Haydn-Real-Gymnasium (Autriche) ; Hanz-Ulrich Wynecken et Reihnard Bok, professeurs à la Carl Schurz Schüle (Allemagne).

Programme de la visite préparatoire

Vendredi 15 novembre : arrivée des partenaires

Samedi 16 novembre et matinée du dimanche 17 novembre : réunion de préparation du projet

Dimanche 17 novembre après-midi : visite de Gozo

Lundi 18 novembre : départ des partenaires.

 

 

Compte rendu de la réunion

de visite préparatoire

 

 

1. Présentation par chaque participant du Lycée qu’il représente.

Vivien Camilleri, professeur au Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies : l’établissement accueille pendant 18 mois d’élèves entre 16 et 18 ans en vue de leur préparation à des études universitaires générales après réussite au Matriculation

Joël Rousselot, professeur au Lycée Nord Bassin (France) : le Lycée accueille pendant trois ans des élèves de 15 à 18 ans en général, soir un peu plus de 500 élèves. Il prépare au Baccalauréat et propose des enseignements exclusivement généraux.

Hanz-Ulrich Wynecken, professeur à la Carl Schurz Schüle (Francfort) : l’établissement accueille 900 élèves de 10 à 18 ans pour des études générales menant à l’Abitur.

Iker Janos, Proviseur du Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium (Hongrie) : localisé à 10 minutes de la frontière autrichienne, c’est une école d’entraînement pour les futurs professeurs. Il accueille 900 élèves qui préparent l’examen final pour entrer à l’Université.

Marta Rácová, Proviseur du Gymnazium Golianova (Slovaquie) : Situé à 90 km de Bratislava, il accueille 900 élèves dans 27 classes

Anna Maria Di Falco professeur au Liceo Classico Statale Mario Cutelli (Italie) : le lycée, établissement qui vient de féter son centenaire, accueille 1500 élèves qui suivent des filières générales pour préparer l’examen menant à l’Université.

Renate Trimmel, professeur au Haydn-Real-Gymnasium (Autriche) : le Lycée accueille 400 élèves de 10 à 18 ans et prépare au Matura.

 

2. Quel type projet scolaire Comenius souhaitons-nous déposer ?

Deux choix sont possibles : un projet scolaire ou un projet de développement scolaire. Par contre nous sommes d’accord sur le choix du thème des « migrations ».

Après échanges d’arguments sur l’opportunité de choisir l’un ou l’autre type de projets, il est convenu d’avancer pas à pas et de commencer par un projet scolaire tout en sachant que nos partenaires italiens et slovaques sont invités par leurs agences Socrates nationales respectives à choisir le projet de développement scolaire en raison de la pléthore de projets scolaires. Si c’est utile nous transformerons le projet en projet de développement dans les années qui suivront. L’originalité de notre demande réside dans la pluridisciplinarité, les thèmes transnationaux choisis et la complémentarité des partenaires ; sept lycées d’Europe médiane, méditerranéenne et atlantique.

 

3. Présentation au rétroprojecteur de la réflexion menée par nos partenaires allemands.

Les grandes lignes de cette présentation commentée par H. U. Wynecken donnent des pistes sur le thème des migrations à approfondir par chaque partenaire.

Un temps est laissé à chaque partenaire pour sa réflexion.

 

4. Présentation par chaque partenaire des premières idées, des thèmes et des méthodes qu’il souhaiterait traiter dans son établissement dans le cadre de ce projet.

Gozo. Voir surtout les aspects positifs des migrations, en analyser les causes. Méthode statistiques et des études de cas, questionnaires. Qu’est-ce qu’un migrant ?

Andernos. Aborder les migrations sous plusieurs angles. Les migrations forcées (guerres, conflits…), les migrations souhaitées (le rêve de réussite…) et les migrations empêchées (lois restrictives…). Qu’est-ce que les migrations ont apporté d’un point de vue culturel ? En quoi les migrations peuvent être une perte pour le pays de départ (thème des huguenots commun avec les partenaires allemands) ?

Catane. Qui a immigré ? Quels résultats pour les pays d’accueil ? Travailler sur le passé et sur le présent. Question de l’immigration clandestine et de ses solutions.

Francfort. Cas des Huguenots, émigration vers l’Amérique des Allemands, comment notre langue change avec l’immigration (cas des influences du Turcs sur l’allemand). Qu’est-ce que les immigrés ont apporté en général ? Quels changements religieux avec l’immigration ? Les problèmes posés par l’immigration après la seconde guerre mondiale. Proposition d’un home page sur le projet avec mot de passe : le coût de l’investissement est estimé à 500 ou 1000 €uros à répartir entre les sept partenaires.

Vienne. Qu’est-ce que les migrants espèrent ? Qu’est-ce qu’ils perdent ? Cas des nombreux immigrés occupant des postes importants comme médecins par exemple. Quelle différence entre rêve et réalité ? Faire un arbre généalogique des familles des élèves.

Szombathely. Demander aux élèves ce qu’ils savent de l’immigration. Exposition artistique sur ce thème. Contacts avec Budapest.

Nitra. Etude historique. Etude de la situation actuelle des migrations dans le pays.

 

5. Mobilités dans le cadre du projet

Accord sur le principe de rencontre entre deux représentants de chaque établissement accompagnés de deux élèves-ambassadeurs motivés par le projet dans le cadre d’une réunion de projet avec présentation de nos travaux.

Première année

Proposition d’accueil par nos partenaires hongrois de notre première rencontre.

Lieu : Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium

Bolyai J. u. 11 - 9700 Szombathely – HONGRIE

Date : du 24 au 27 janvier 2004

Proposition d’accueil par nos partenaires italiens de notre deuxième rencontre

Lieu : Liceo Classico Statale Mario Cutelli

Via Firenze 202 - 95128 Catania – ITALIE

Date : du 24 au 27 avril 2004

Pour la deuxième année, deux rencontres seraient programmées à Vienne et Andernos.

 

6. Thèmes de la première année

Le premier thème sera consacré à l’étude de l’histoire des migrations. Le deuxième abordera les rêves, clichés et mythes des migrants. Un thème supplémentaire pourra être abordé : en quoi les migrations transforment les cultures, les civilisations ?

Sur proposition des partenaires slovaques, un travail complémentaire est proposé en préparation d’un éventuel projet de développement scolaire. Chaque école devra indiquer si elle a des migrants, combien de matières enseignées abordent ce thème, combien d’heures lui sont consacrées dans l’ensemble des programmes, avec combien de sujets dans chaque matière.

 

7. Diffusion et présentation de nos travaux

Notre site internet évoluera par la mise en ligne par chaque établissement des travaux qu’ils souhaitera communiquer. Chaque partenaire sera le gestionnaire du site et possèdera à cet effet un mot de passe. Des liens pouront être proposés par chaque partenaire.

Chaque réunion de projet permettra de confronter nos travaux et de les exposer pour les rendre publics. Une traduction dans une autre langue serait favorable pour la diffusion de notre travail. L’anglais ou l’allemand semble utile car commun à une majorité de partenaires.

 

8. Titre de notre projet scolaire comenius

Après échanges et sur proposition des partenaires allemands et français, le titre suivant est proposé et accepté :

SETTING EUROPE IN MOTION

Migrations, entre mythes et réalités

La première partie du titre resterait en anglais. La deuxième partie serait traduite dans la langue nationale de chaque participant

 

 

Pour amendements, commentaires et compléments,

Joël Rousselot, Andernos le 20 novembre 2002

 

 

 

Langues communes utilisées par les partenaires lors de la réunion de préparatoire

Anglais : Autrichiens, Allemands, Hongrois, Français, Italiens, Maltais

Allemand : Autrichiens, Allemands, Français, Maltais, Slovaques

Français : Français et Maltais

Italien : Italiens et Maltais

Hongrois : Slovaques et Hongrois

 

 

 

Extraits de la demande

 

C. CONTENU ET ORGANISATION DU PROJET

 

 

1.       Quels sont les objectifs concrets du projet et son impact escompté sur les participants et les autres publics intéressés (élèves, enseignants, établissements, communauté locale, communauté éducative au sens large) ?

Sensibiliser, faire prendre confiance des différents enjeux des migrations tant sur les pays de départ que pour ceux  d’arrivée. Les aspects économiques, sociaux ainsi que les conséquences sur l’environnement local, régional et national seront analysées. On a trop tendance aujourd’hui à oublier tout l’apport des migrations à travers l’histoire des différentes nations.

 

2.       Quel type d'activités comptez-vous mener dans le cadre du projet?

A travers l’histoire d’immigrants célèbres, nous tenterons de comprendre l’importance des migrations d’un point de vue culturel pour les pays d’accueil. Quelles sont les raisons de migrer ? Quelles sont les pertes d’un point de vue social, économique et professionnel pour les pays de départ ? Face à l’intégration dans les pays d’accueil, quelles sont les différences entre le mythe et la réalité.

Professeurs et élèves se retrouveront lors de deux rencontres, en janvier 2004 à Szombathely (Hongrie) et en avril 2004 à Catania (Italie). Des réunions de travail sur le projet seront organisées en même temps que l’exposition des travaux réalisés par les écoles partenaires.

 

3.       Quel(s) type(s) de produit final souhaitez-vous élaborer ?

Des Cdrom de différents types (statistiques, documents pour l’exposition, questionnaires) seront échangés avec différents contenus : sur les migrations, sur la situation des migrants dans les différents pays. L’objectif étant de pouvoir produire une exposition dans chaque école dans le cadre de ce projet.

Un site WEB sera créé sous la responsabilité de notre partenaire de Francfort.  Chaque partenaire pourra personnellement complété ce site en publiant des documents de méthodologie, de cours, d’enseignement et utilisera cet outil pour les échanges concernant le projet avec les autres partenaires.

4.       Comment comptez-vous évaluer l'évolution du projet et son impact sur les élèves et les enseignants participants, sur les établissements participants et, le cas échéant, sur la communauté locale ?

Avec plusieurs outils comme des questionnaires, des rapports, des devoirs d’élèves et durant les cours.

 

5.       Comment comptez-vous diffuser les résultats, l'expérience et les produits finaux parmi les établissements participants, les autres établissements et la communauté locale ?

L’exposition sera un outil de diffusion de nos travaux et de l’avancée des résultats. Les écoles primaires pourront être associées à la présentation de ces expositions. En France, Allemagne, à Malte et en Slovaquie, les médias pourront être sensibilisés et des articles pourront être publiés et des reportages diffusés.

6.       Veuillez décrire le rôle de tous les établissements participants et expliquer comment la coopération réelle entre les établissements participants sera assurée.

Des échanges réguliers sont prévus via courrier électronique et notre site Web (homepage) pourra être le reflet direct de l’avancée de nos travaux (voir plus haut)

 

 

 

 

 

 

 

Partenaires 2003-2004

 

1. Liceo Classico Statale Mario Cutelli

Via Firenze 202 - 95128 Catania - ITALIE

Tel: 095-444382 - Fax: 095-552215 - info@liceocutelli.catania.it

Proviseur : Alfio Centamore

Coordination : Anna Maria Di Falco - annadifalco@tin.it

Laura Lo Giudice - e.mail lauralog@hotmail.com

 

2. Lycèe Nord Bassin

128 avenue de Bordeaux - 33510 Andernos-les–Bains - FRANCE

Tel. 33 556822077 – Fax 33 556821528 – ce.0332724@ac-bordeaux.fr

http://www.ac.bordeaux.fr/Etablissement/LAndernos

Proviseur :Jacques Pernet

Coordinateur : Joël Rousselot

2 avenue des hirondelles-33510 ANDERNOS les bains - j.rousselot@wanadoo.fr

3. Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies (reservé)

Fortunatu Mizzi Street, Victoria, Gozo VCT 111 - MALTE

Tel: 0035621551582 - mrefaloupperlyceum@magnet.mt

Proviseur : Anton Portelli

Coordination: Vivien Camilleri: tel.00356 21557917

"Bilbla",Vjal l-Imnarja , Nadur, Gozo, NDR102 Malta - vivienc@di-ve.com

 

4. Haydn-Real-Gymnasium - COORDINATEUR

Reinprechtsdorfer Str. 24 - 1050 Wien - AUTRICHE

Proviseur : Dr. F. Mairleitner- 00431545127430 - grg5@bg-haydn.asn-wien.ac.at

Coordination: Renate Trimmel:Tel.,Fax:0043 1 9696 724

Embelg. 59/4 - 1050 Wien - Tel.: 0043 1 545 12 74 - franz-trimmel@chello.at

Klaus Edel:Tel.: 0043 2233 54745 - klaus.edel@univie.ac.at

 

5. Carl-Schurz-Schule

Holbeinstraße 21-23 - 60596 Frankfurt am Main - ALLEMAGNE

Proviseur : Volker Räuber

Coordination: BOK Reinhard, Hasselhorstweg 20, 60599 Frankfurt, 0069682767

Reinhard.Bok@web.de

 

 

 

 

CALENDRIER PREVISIONNEL DES ACTIVITES 

COMENIUS DU LYCEE NORD BASSIN

 

8 octobre 2003 : participation du LNB à une conférence débat au Conseil régional d'Aquitaine

"Immigration, intégration : un défi majeur pour l'Europe. 15 élèves de seconde, première et terminale participeront à cette manifestation. Le financement du déplacement (204 €uros) sur Bordeaux est assuré par la subvention obtenue dans le cadre de ce nouveau projet suite à l'acceptation de notre candidature par l'agence Socrates lors de la session 2003 de sélection nationale des projets. 

 

10-14 novembre 2003 : participation à la semaine européenne Comenius. Modalités à définir. voir à ce sujet le site officiel COMENIUS

 

13-16 décembre 2003 : participation du LNB à la première réunion de projet - organisée à Vienne par notre partenaire autrichien - 2 professeurs et deux élèves représenteront le LNB - Les candidatures élèves sont ouvertes depuis le 17 septembre 2003. La plupart des frais sont pris en charge par la subvention obtenue dans le cadre du projet.

 

En février 2004 : demande de participation à une réunion Euroscola.

 

24-27 avril 2004 : participation du LNB à la deuxième réunion de projet - organisée à Catania par notre partenaire italien - 2 professeurs et deux élèves représenteront le LNB - Les candidatures élèves sont ouvertes depuis le 17 septembre 2003. La plupart des frais sont pris en charge par la subvention obtenue dans le cadre du projet.

 

 

 

CONSEIL REGIONAL D’AQUITAINE

PARTICIPATION DE 18 ELEVES DU LNB A UNE EXPOSITION-DEBAT DANS LE CADRE DU PROJET COMENIUS « MIGRATION » - le 8/10/03 BORDEAUX

Immigration et intégration, un défi majeur pour l'Europe

La LICRA et l’Association du Devoir de Mémoire propose un débat et des expositions sur l'immigration et le racisme.
Ouverte plus spécifiquement aux lycéens, le débat leur permettra d'aborder les thèmes de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme avec des invités privilégiés. M. Muyemba, docteur en économie politique de l’Université de Berlin, M. Yamgnane, ancien Ministre de la Ville ainsi que M. Thomas, auteur de la BD « Le racisme et l’antisémitisme expliqués aux jeunes » enrichiront les échanges grâce à leurs expériences personnelles et leurs actions.
Une dizaine de lycées représentés par une vingtaine d'élèves participeront au débat - Elie Faure de Lormont, Grand Air d’Arcachon, Notre Dame de Bordeaux, Assomption à Bordeaux, Odilon Redon à Pauillac, Brémontier de Bordeaux, Gustave Eiffel de Bordeaux, Sud Médoc du Taillan Médoc, Lycée Classique et Moderne du Nord Bassin à Andernos, Lycée Ste Marie de la Bastide à Bordeaux.
L'occasion pour ces jeunes Aquitains de confronter leur perception de l'immigration et d'appréhender la problématique du racisme dans les processus d'intégration de populations étrangères.
Les questions liées à la connaissance et à l’appropriation de leur histoire par les jeunes Aquitains sont des éléments essentiels de la construction d’une identité, que celle-ci soit personnelle ou territoriale. De telles manifestations sont une porte ouverte données aux lycéens pour devenir les acteurs de leur rôle social, culturel et civique.
Un débat relayé par trois expositions sur les thèmes de l'immigration, de l'intégration, du racisme et de l'antisémitisme.

Les expositions seront ouvertes au public du lundi 6 au jeudi 9 octobre

le débat aura lieu le 8 octobre à 13h30 dans l'enceinte de l'Hôtel de Région.

« Immigration en France au 19ème siècle »
Conçue par la LICRA, cette exposition a pour vocation de présenter les vagues successives d’immigration en France au 20ème siècle. 20 tableaux pour restituer la réalité des flux migratoires - immigration du travail, immigration politique - que la France a connues.
En exergue également, une présentation des processus d'intégration pour les populations italienne, polonaise, espagnole et maghrébine avant et après la seconde guerre mondiale.

Ecole et démocratie : «on ne voit bien qu’avec le cœur de St Exupéry»
L'expérience d'une école professionnelle officielle laïque de la N’DJILI près de Léopoldville au Congo Belge de 1955 à 1960. Le but de cette école était de créer un apprentissage de la démocratie en milieu colonial. Cette expérience a vu le jour grâce à la création des premières écoles laïques du Congo, 70 ans après le début de l’occupation belge.
François Spirlet, créateur et président de cette école, déporté de la Résistance belge, il est également le co-fondateur de l’Association du Devoir de Mémoire et ancien expert de l’UNESCO en Afrique centrale.

« Le racisme et l’antisémitisme expliqués aux jeunes »
Exposition de planches d'une bande dessinée réalisée par deux jeunes auteurs havrais qui ont offert gracieusement leur moyen d’expression à la LICRA et à l’A.D.M. afin de participer à la lutte contre le racisme.

Quelques chiffres sur l’immigration en Aquitaine
En 1999, lors du dernier recensement , le nombre d’étrangers en Aquitaine était de 106 699 - soit une part régionale de 3,7 % -, dont 56,9 % issus de l’Union Européenne - notamment des Espagnols, des Portugais et des Italiens -, 26, 8 % du Maghreb avec une prédominance pour les Marocains, 3,3 % de Turquie et 13,1 issus d’autres continents et pays - Afrique, Amérique, Asie, Océanie.

REACTIONS D’ELEVES DU LYCEE NORD BASSIN – ANDERNOS

DEBAT – CONFERENCE « IMMIGRATION ET

INTEGRATION, UN ENJEU POUR L’EUROPE

CONSEIL REGIONAL D’AQUITAINE – BORDEAUX 8 OCTOBRE 2003.

 

 

Impressions et citations rapportées … par Bruno, Pauline, Margaux, Tiphaine, Vincent, Rémy, Aurélie, Chloé, Justine, Joane, Alice, Eléonore, Alice, Maéva, et Léa… élèves de SEC2, 1ES1, TES1 et TL.

 

« Citations », morceaux choisis par les élèves…

« Mon père m’a appris à faire du feu avec des silex ; en France, j’ai appris à faire du feu au laser. En trente ans, j’ai parcouru toute l’humanité » Kofi Yamgnane.

« C’est par de toutes petites actions, des petits gestes, que vous jeunes, vous avez la possibilité de faire, que le racisme disparaîtra. » Georges Bouhana

« Je construits des ponts entre les hommes » Kofi Yamgnane.

« La Licra sera contente le jour où elle n’existera plus » Georges Bouhana.

 

Touchés…

Des témoignages bouleversants pour une belle leçon d’humanité.

Un débat très émouvant.

Emus…

De simples et de belles phrases pour de grands hommes. Frissons d’émotions…

Un exposé plus qu’un débat, enrichissant mais surtout très touchant notamment grâce aux interventions sincères des invités.

Déçus…

Voilà bien un débat qui ne l’était pas ; c’était, certes, touchant d’émotions d’écouter les témoignages des victimes du racisme, notamment Kofi Yamgnane, mais je n’ai rien appris cet après-midi car ce sujet a été débattu des milliers de fois.

Un débat très enrichissant où l’on pouvait se rendre compte à quel point le racisme est encore présent. Je trouve néanmoins décevant l’absence d’un avis antagoniste afin qu’il y ait un véritable débat « à la française ».

Intéressés…

Cette journée a quelque peu illustré le cours d’histoire, sauf que ces discours étaient basés sur les mœurs actuelles que je ne croyais plus encore exister.

J’ai bien aimé le débat de cet après-midi, il complétait bien le cours d’histoire.

Optimistes…

Un débat qui ouvre les yeux et montre que le racisme n’a pas disparu. Des intervenants généreux, attachants et plein d’humour. On sort des la salle rempli de projets et d’espoir pour notre Europe.

C’était un débat intéressant, enrichissant. Des intervenants généreux et pleins d’humour. Cette phrase aurait suffit : « une seule race, la race humaine ».

 

Synthèse, J. Rousselot, le 10 octobre 2003 – Projet Comenius 1ère année.