COMENIUS
Accueil COMENIUS LYCEE ALBUM

 

TRAVAUX
RAPPORTS
EUROSCOLA
CALENDRIER
Adresses utiles
Photos comenius
ACTION 1.3
MIGRATIONS

 

Bienvenue dans cette partie consacrée aux projets européens dans lesquels le Lycée Nord Bassin est engagé depuis 1996.

Le projet en cours est de type Comenius 1.3. Il s'intitule "setting Europe in motion" et vise à favoriser une meilleure intégration de nos élèves dans ce que l'on appelle le post-bac. Vous pouvez prendre connaissance du rapport provisoire pour l'année 2004-2005. Vous pouvez aussi vous rendre sur notre site Internet consacré au projet : http://www.europe-in-motion.de/run.php

 

Je vous propose aussi de prendre connaissance de différents rapports concernant le projet scolaire Comenius "représentations et images de l'Europe" qui vient de se terminer après trois ans de travaux. Je vous invite aussi à découvrir le projet 2003-2004.. 

Vous pourrez aussi lire la conclusion du rapport de l'Audit financier réalisé par les services de l'Agence Socrates France en décembre 2003 au Lycée Nord Bassin.

 

- SETTING EUROPE IN MOTION -

"Migrations, entre mythes et réalités"

 septembre 2003 - août 2004

RAPPORTS : 

1. Un extrait du bilan première année remis à l'agence Socrates en juillet 2001

2. Un extrait de la demande de continuation remis à l'Agence Socrates en février 2002

3. Un extrait du rapport final deuxième année remis en juin à l'agence socrates-France

4. Le rapport d'exécution demandé par l'Agence Socrates et remis fin août 2003.

 

5. Le rapport de la visite préparatoire effectuée à Malte en Novembre 2002 afin de réfléchir à un nouveau projet.

 

6.  Vous pouvez aussi consulter les rapports des réunions de projet

..........Et si voulez joindre les autres partenaires:

Le Lycée de Francfort : Carl Schurz Schüle 

coordinateur J. Kummetat

    - www.rz.uni-frankfurt.de/schule/css et Carl-Schurz-Schule@t-online.de

Voir aussi le tout nouveau site du coordinateur du projet www.jkummetat.de

 

Le Lycée de Nitra : Gymnasium Golianova 

coordinatrice M. Ondacova

    - gymgol@dial.flynet.sk

 

Le Lycée de Frosinone : Istituto magistrale statale "Fratelli Maccari" - coordinatrice F. Vona

    - progettocomenius@tin.it et www.ponte-europa.it.

Ce partenaire n'a pas été sélectionné pour la troisième année

 

Le Lycée de Vienne : Haydn real gymnasium

coordinatrice R. Trimmel

    - www.bmbwk.gr.at et grg5@bg-haydn.asn-wien.ac.at

 

BILAN ANNUEL

Projet scolaire Comenius - Lycée Nord Bassin – Andernos

« Représentations et images de l’Europe »

99-FRA01-SO2C2-04771-1

Extraits du rapport remis à l'agence Socrates en juillet 2001

A. OBJECTIFS DU PROJET

            Les objectifs d’une sensibilisation des élèves et du corps enseignant du lycée à l’Europe ont été atteints. La nécessité de pratiquer les langues étrangères tant pour les élèves que pour les professeurs est devenue plus évidente.            Le travail avec les partenaires a amené à une meilleure connaissance des autres pays européens, notamment sur les caractères particuliers et originaux des pays de l’est. Une confrontation de nos pratiques éducatives respectives nous a permis de relativiser certains problèmes que nous connaissons et de nous enrichir de nouvelles approches pédagogiques voir même didactiques.

B. DEROULEMENT DU PROJET

            Le travail entrepris avec les quatre autres lycées, est clairement identifiable dans la démarche du projet d’établissement qui souhaite « une ouverture du lycée sur l’extérieur ». L’histoire, la géographie, l’ECJS, les sciences économiques et sociales, les SVT, l’anglais, l’allemand, sont parmi les matières enseignées au lycée, celles impliquées cette année dans le projet. Elles l’ont été sous trois formes : dans le cadre des cours, dans le cadre de dossiers réalisés par les élèves et des TPE de première, et pour les traductions (articles, matériel pour l’exposition, communication entre partenaires). Entre partenaires nous avons utilisé de nombreuses formes de communication : les rencontres pour des réunions de projet, le courrier électronique, le téléphone, la télécopie, les envois postaux.  Les langues principalement utilisées sont l’allemand et le français, puis l’anglais et l’italien. Le slovaque n’est utilisé que par nos partenaires de Nitra.

            J. Rousselot, professeur, a assuré la coordination dans l’établissement. Douze adultes soit 25% du personnel de l’établissement (professeurs et personnels administratifs) ont été impliqués à différents degrés dans le projet.  105 élèves issus de cinq classes différentes et représentant les trois niveaux du lycée ont participé aux travaux. Le cadre horaire du lycée a été utilisé mais les élèves ont travaillé aussi chez eux. Une grande partie du travail des professeurs a été effectué en dehors des horaires de cours, sur les plages TPE mais surtout sur le temps libre week end et vacances scolaires compris. Cela explique en partie la difficulté pour motiver de nouveaux participants professeurs et cela pose la question d’une éventuelle indemnité attribuée aux participants actifs à ce type de projet. Rien n’est semble-t-il prévu par le rectorat et la daric à ce sujet, alors qu’il existe pour d’autres types d’actions, des « heures » attribuées aux professeurs. Il serait utile de réfléchir à ce problème car le travail gratuit est toujours quelque part dévalorisé, et pas toujours pris au sérieux.

            Le coordinateur a organisé la répartition du travail notamment pour les traductions. Deux comptes-rendus ont été rédigés à la suite des réunions de projet de Vienne et de Nitra. Ils ont été soumis aux autres partenaires, amendés, et traduits dans les langues de chaque partenaire. L’impact de ces réunions a été très positif puisque de nouveaux professeurs ont été sensibilisés au projet.

            Un professeur de notre partenaire autrichien, Klaus Edel, est intervenu en cours d’histoire de terminale au Lycée Nord Bassin, début octobre.

C. RESULTATS DU PROJET

            Les premiers travaux des élèves français ont été confrontés aux travaux des lycées partenaires lors de l’exposition de Nitra. L’obstacle linguistique a été résolu grâce au travail efficace de traduction réalisé par le professeur d’allemand du Lycée et par notre partenaire de Francfort; chaque document était présenté en français et en allemand.

            L’aspect pratique de la dimension européenne nécessaire de notre enseignement, a été abordé via des devoirs adaptés aux exigences des programmes, notamment d’histoire géographie, et des objectifs du projet. Le déplacement à Strasbourg de 44 élèves du Lycée pour Euroscola a été pertinent et matériellement abordable grâce à la subvention du Parlement. L’évaluation qui a suivi a été très positive.

            La nécessité d’un perfectionnement en langue allemande a été souligné par les deux professeurs participant à la réunion de Nitra. Une méthode multimédia a été achetée.

            Les productions ont été très variées : panneaux bilingues pour l’exposition, travail sur des conférences sur des sujets propres ou connexes à notre projet, réalisation de CDrom, envoi d’articles pour le journal en ligne « Pont€ », devoirs sur l’Europe, photographies, revue de presse … Deux types de diffusion ont été privilégiés : exposition ouverte au public et le site internet de notre projet (www.ponte-europa.it). Une publicité sous formes d’articles sur le projet et ses réalisations, et sur l’implication du lycée au niveau des échanges européens, a été faite dans la presse locale et régionale. Nos partenaires ont fait de même, en particulier avec le quotidien « Frankfurter Allgemeine Zeitung ».

            Le projet est connu dans notre communauté éducative et par les collectivités locales dont dépend notre lycée. Les médias écrits, Sud-Ouest et Dépêche du Bassin, ont publié des articles sur notre travail.

D. PERSPECTIVES

            Le renouvellement pour une deuxième année a été demandé lors de la session de mars 2001. Nos quatre partenaires ont fait de même. Notre programmation est d’ailleurs définie jusqu’en avril 2003 depuis notre réunion de Nitra fin février 2001.

            Le professeur de Portugais de notre lycée, intéressé par les images et représentations de l’Europe propres aux Portugais, est à la recherche d’un partenaire portugais qui viendrait en visite préparatoire lors de l’exposition de nos travaux à Andernos, du 13 au 16 octobre 2001.

            Un approfondissement linguistique prioritairement en allemand est prévu, ainsi qu’une initiation à l’italien avec une méthode multimédia pour préparer la réunion de projet prévue à Frosinone (Italie) en avril 2002. Une dynamique chez les élèves s’est mise en place, notamment après €uroscola et dans le cadre des TPE, visant à affirmer les qualités que doivent avoir les deux futurs ambassadeurs du Lycée qui se rendront avec les professeurs responsables du projet à Frosinone.

            Mais l’échéance immédiate est pour les 13, 14,15, et 16 octobre 2001 à Andernos. Une présentation de nos travaux est prévue, avec un accent particulier mis sur l’€uro, ainsi qu’une réunion de projet. Cette réunion qui accueillera nos quatre partenaires (les chefs d’établissement, un ou deux professeurs impliqués dans le projet, ainsi que deux ambassadeurs élèves par établissement) nous honore, mais aussi nous fait prendre conscience des problèmes logistiques qu’un petit établissement comme le nôtre peut rencontrer. En effet, la subvention attribuée ne prend pas en compte les dépenses pour frais de représentation, ce qui nous a amené à faire des demandes de subvention exceptionnelle auprès des collectivités locales et territoriales dont notre lycée dépend.

                                                                                   J. Rousselot

Coordinateur du Projet scolaire Comenius - Lycée Nord Bassin – Andernos

*Suivant modèle fourni par l’agence

 

EXTRAITS DE LA DEMANDE DE RENOUVELLEMENT DU PROJET SCOLAIRE COMENIUS DEPOSE LE 12/02/02 -

Ne sont proposés ici que des extraits de la partie pédagogique

A titre indicatif le budget demandé pour 2002/2003 est de 5000 €uros

 

Partie C du formulaire : ACTIVITÉS DU PROJET

 

1.Quelles activités du projet ont déjà été réalisées à ce jour au cours de l'année scolaire 2001-2002 ?

2. Quelles sont les activités prévues pour le reste de l'année scolaire 2001-2002?

3. Quel type d'activités comptez-vous entreprendre dans le cadre du projet au cours de l'année académique 2002-2003 et quels résultats en attendez-vous ?

 

 

 

1.Quelles activités du projet ont déjà été réalisées à ce jour au cours de l'année scolaire 2001-2002 ?

 

REUNION DE PROJET A ANDERNOS ET FRANCFORT – PRESENTATION DES TRAVAUX – PROGRAMMATION DES NOUVELLES ACTIVITES

 

1. TRAVAIL DES ELEVES

 

A . Classe de SEC 4

- Informations sur le projet Comenius en début d’année – volontaires pour y participer notamment dans le cadre de l’ECJS : présentation d’un dossier sur la citoyenneté européenne

 

B. Classe de 1ES2 

- TPE en collaboration avec les professeurs d ‘anglais et d’histoire-géographie: « Londres, ville d’Europe, ville mondiale »

- Travail de recherches en histoire sur l’Europe de l’entre-deux-guerres et notamment sur les relation Briand/Stresemann

- Contrôle de géographie  : étude de documents sur la construction européenne

 

C. Classe de TES2

- Accueil de déportés lors des rencontres Comenius d’Andernos d’octobre 2001 – témoignages traduits pour les non francophones

- Travail sur l’exposition d’Andernos les 15 et 16 octobre 2001

- TPE en collaboration avec les professeurs d’Anglais, de SES et d’histoire-géographie : « Mourir pour l’Europe » ; « le passage à l’€uro, entre représentation et réalités » et « le 11 septembre 2001 vu par les Européens »

 

D. AUTRES

- 100 élèves sondés sur l’€uro. Synthèse des résultats présentée lors des expositions d’Andernos et de Francfort

- Travail du groupe « comenius » du lycée : réflexions sur l’exposition des travaux du projet – discussions avec les ambassadeurs des autres Lycées. Utilisation des langues vivantes pratiquées par les élèves venus des cinq Lycées: anglais, italien, allemand et français

- Deux élèves de SEC4 ont préparé et présenté un dossier sur le thème « existe-t-il une citoyenneté européenne ? » dans le cadre du programme d’ECJS

- Un groupe d’élèves est volontaire pour s’occuper de PONT€

 

2. PROFESSEURS

 

- Echanges nombreux et réguliers par E. Mail professionnel et personnel – envoi des documentations et d’informations

- Rencontres Comenius du 13 au 16 octobre 2001d’Andernos-les-Bains avec le soutien de la municipalité d’Andernos et du Conseil régional d’Aquitaine : organisation matérielle et pédagogique. - Rencontres Comenius de Francfort du 24 au 27 novembre 2001

- Correction des travaux des élèves, synthèses, montages - Traductions : F/D ; D/F ; A/F ; F/A

- Présentation des travaux du projet scolaire comenius lors de l’assemblée générale de l’Association du Devoir de Mémoire du 19 janvier 2002

 

3. ACTIVITES  DE  COMMUNICATION ET D’ECHANGES

- Envoi d’articles pour PONT€, notre journal européen en ligne www.ponte.it - Création d’un site personnel avec archivage de tous les documents et travaux réalisés dans le cadre du projet scolaire Comenius voir site Web http://perso.wanadoo.fr/joel.rousselot - Dossier de presse envoyé aux journaux locaux et régionaux pour publication d’articles sur les rencontres Comenius d’Andernos-les-Bains d’octobre 2001 : trois articles parus dans la presse. - Représentation du lycée Nord Bassin au stage relations internationales organisé par la Daric au Lycée Victor Louis deTalence en Octobre 2001 - Informations régulières fournies aux autres professeurs du Lycée (panneau d’affichage en salle des professeurs), aux élèves (panneau d’affichage de la salle E3) et réunion mensuelle du groupe élèves Comenius

- Participation aux réunions de projet d’Andernos (octobre 2001), de Francfort (novembre 2001) et de Vienne (prévue en avril 2002)

- Sensibilisation des professeurs du Lycée sur les programmes européens : 6 professeurs ont participé au PEE depuis septembre 2001 (Mme Biensans, prof. d’anglais ; Mme Gaubert, prof. d’Anglais, M Gandaubert, prof . de SES, M. Martel, prof. de SES, Mme Chamouton , prof. d’Allemand ; Mlle P. Hunger, assistante d’Allemand, M. Lippa, prof. de philosophie, ainsi que Mme Santianez, Documentaliste du Lycée. Sont aussi intervenus dans le projet : Mme Pernet, Proviseur, Mlle Lévèque, Gestionnaire

Implication des parents d’élèves du Lycée dans le projet avec l’organisation de l’accueil de nos partenaires étrangers à Andernos : famille d’accueil, participation à l’inauguration de l’exposition, participation au repas de travail du 15 octobre 20

 

 

 

2.Quelles sont les activités prévues pour le reste de l'année scolaire 2001-2002 ?

 

REUNION DE PROJET A VIENNE– EXPOSITION DES TRAVAUX – PROGRAMMATION DES ACTIVITES

 

- Soutenance des TPE de TES2 en mars 2002 : « Mourir pour l’Europe » ; « le passage à l’€uro, entre représentation et réalités » et « le 11 septembre 2001 vu par les Européens »

- Préparation des documents présentés et participation du LYCEE à l’exposition des travaux des élèves dans le cadre du Projet Scolaire Comenius à Vienne du 6 au 9 avril 2002 : déplacement de M. Rousselot accompagné de quatre élèves de TES2 (Agathe Escaffre, Solenne Vedrine, Aurélien Samaria et Romain gabriel – présentation des travaux des élèves du Lycée- Réunion des coordinateurs du PEE – Echanges de documentation

- Suivi et soutenance du TPE : « Londres, ville d’Europe, ville mondiale »

- Passage au Lycée Nord Bassin du questionnaire préparé par le lycée de Nitra sur l’élargissement de l’Europe – Elèves responsables du passage (100 élèves du LNB sondés) ; traitement informatisé du questionnaire en collaboration avec le professeur de SES ; préparation de panneaux de résultats pour l’exposition de Vienne (avril 2002)

 

 

 

3. Quel type d'activités comptez-vous entreprendre dans le cadre du projet au cours de l'année académique 2002-2003 et quels résultats en attendez-vous ?

 

REUNION DE PROJET – EXPOSITION DES TRAVAUX A FROSINONE AVEC PROGRAMMATION DES ACTIONS DE FIN DE PROJET REUNION DE PROJET –EXPOSITION FINALE DES TRAVAUX A FRANKFORT

 

 

1.TRAVAUXD’ELEVES                                                                                                                                                                     

Participation aux différentes expositions des travaux réalisés par les cinq établissements partenaires (oct. 2002 ; mai 2003)

Poursuite de l’approfondissement de la notion de citoyenneté européenne en ECJS SECONDE

Comment les Humanistes appréhendaient-ils l’Europe (poursuite du travail) ? HIST  SECONDE

Ll’€uro : un an de plus. GEO/SES PREMIERE

L’Europe, un modèle ? HIST TERMINALE

Nouveaux sujets de TPE en 1ES et en TES sur des sous-thèmes du Projet HIST-GEO-SES-ANG

 

2. PROFESSEURS

Préparation de l’exposition des travaux du Projet pour Frosinone (octobre 2002) et Francfort (mai 2003)

Réunion de coordination à Frosinone (octobre 2002) et à Francfort (mai 2003)

Correction, traduction des travaux des élèves, mise en page : exposition, journal PONT€, site WEB PONT€, site Web professeurs LNB sensibilisés

 

3. ACTIVITES  DE  COMMUNICATION ET D’ECHANGES

Envoi d’articles pour PONT€ en ligne www.ponte.it– Diffusion régulière de l’information sur le projet scolaire comenius via le site Web http://perso.wanadoo.fr/joel.rousselot

Information et sensibilisation des professeurs du Lycée sur Comenius et sur les programmes européens en général : aide à la mise en place d’un projet LINGUA (demande de professeurs d’espagnol).

Poursuite de la sensibilisation des parents sur l’intérêt des programmes européens.

Initiation des élèves à la création de sites Web pour présenter leurs TPE sur les sujets en relation avec le projet scolaire

Déplacement des élèves-ambassadeurs Comenius du Lycée Nord Bassin pour participer aux rencontres de projet de Frosinone et de Francfort . Préparation des rencontres et sélection des candidats du LNB. Dossier-presse.

Réflexion sur la poursuite de notre collaboration. Opportunité de se lancer dans un nouveau projet . Ces discussions vont commencer dès notre réunion de Vienne en avril 2002 et vont se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2002. Une visite préparatoire est envisageable si un nouveau partenaire souhaitait nous rejoindre (un lycée de Cracovie serait candidat…)

 

JR 02/02

 

 

BILAN PEDAGOGIQUE DEUXIEME ANNEE

PROJET SCOLAIRE COMENIUS

Comenius projekt / progetto europeo Comenius

 - Extraits du rapport remis en juillet 2002-

 

« Représentations et images de l’Europe »

Vom Europa der Feindbilder  zum Europa der Visionen Rappresentazione e Immagine dell’Europa

Europa na ceste od obrazu u neproatela k viziam

 

 

Partenaires  au 1 juillet 2002:

la Carl-Schurz-Schule de Francfort (Allemagne),

le Gymnasium Golianova de Nitra (Slovaquie), 

l'Istituto Magistrale Statale "Fratelli Maccari" de Frosinone (Italie),

le Haydn Gymnasium de Vienne (Autriche),

le Lycée Nord Bassin (France)

 

  1. TRAVAIL DES ELEVES

 

A . Classe de SEC 4

- Informations sur le projet Comenius en début d’année – volontaires pour y participer notamment dans le cadre de l’ECJS : présentation d’un dossier sur la citoyenneté européenne. Participation d’un groupe d’élèves de seconde aux rencontres Comenius d’Andernos. Il leur sera proposé en septembre pour ceux qui seront en 1ES (en priorité) de faire acte de candidature pour les rencontres Comenius de Francfort prévues en mai 2003.

 

B. Classe de 1ES2 

- TPE en collaboration avec les professeurs d ‘anglais et d’histoire-géographie: « Londres, ville d’Europe, ville mondiale » : travail soutenu en mai 2002

- Travail de recherches en histoire sur l’Europe de l’entre-deux-guerres et notamment sur les relation Briand/Stresemann : remise de dossiers-documentaires.

- Présentation des travaux à Vienne en avril 2002

- Contrôle de géographie  : étude de documents sur la construction européenne

- Deux élèves représenteront le Lycée lors des rencontres Comenius de Frosinone en octobre 2002.

 

C. Classe de TES2

- Accueil de déportés lors des rencontres Comenius d’Andernos d’octobre 2001 – témoignages traduits pour les non francophones

- Travail sur l’exposition d’Andernos les 15 et 16 octobre 2001

- TPE en collaboration avec les professeurs d’Anglais, de SES et d’histoire-géographie : « Mourir pour l’Europe » ; « le passage à l’€uro, entre représentation et réalités » et « le 11 septembre 2001 vu par les Européens ». Les TPE ont été soutenus en février 2002 et permettent à ces élèves d’avoir obtenu des points supplémentaires au Bac 2002.

- Quatre ambassadeurs ont participé aux rencontres de Vienne du 6 au 9 avril 2002. Ils ont été hébergés en famille, ont échangé avec les autres participants et ont participé au programme des rencontres de Vienne

 

D. AUTRES

- 100 élèves sondés sur l’€uro. Synthèse des résultats présentée lors des expositions d’Andernos et de Francfort.

- 100 élèves sondés sur l’élargissement de l’Europe vers l’Est. Synthèse des résultats présentée lors de l’exposition de Vienne.

- Travail du groupe « comenius » du lycée : réflexions sur l’exposition des travaux du projet – discussions avec les ambassadeurs des autres Lycées. Utilisation des langues vivantes pratiquées par les élèves venus des cinq Lycées: anglais, italien, allemand et français

- Deux élèves de SEC4 ont préparé et présenté un dossier sur le thème « existe-t-il une citoyenneté européenne ? » dans le cadre du programme d’ECJS. Ce dossier a été traduit en allemand, envoyé aux partenaires et présenté lors de l’exposition de Vienne.

- Un groupe d’élèves est volontaire pour s’occuper de PONT€ (à reconfirmer à la rentrée)

 

  1. PROFESSEURS

- Echanges nombreux et réguliers par E. Mail professionnel et personnel – envoi des documentations et d’informations – Contacts téléphoniques

- Trois Rencontres Comenius ont été effectuées cette année : du 13 au 16 octobre 2001 d’Andernos-les-Bains avec le soutien de la municipalité d’Andernos et du Conseil régional d’Aquitaine : organisation matérielle et pédagogique. - Rencontres Comenius de Francfort du 24 au 27 novembre 2001 – Rencontres Comenius de Vienne du 6 au 9 avril 2002.

- Pratique des langues étrangères : allemand et anglais.

- Divers mais essentiels : correction des travaux des élèves, synthèses, montages - Traductions : F/D ; D/F ; A/F ; F/A

- Matières impliquées dans le projet cette année : Histoire, géographie, ECJS, Anglais, Allemand, TPE, SES.

 

        3.      ACTIVITES  DE  COMMUNICATION ET D’ECHANGES

- Envoi d’articles pour PONT€, notre journal européen en ligne  www.ponte-europa.it.

- Création d’un site personnel avec archivage de tous les documents et travaux réalisés dans le cadre du projet scolaire Comenius voir site Web http://perso.wanadoo.fr/joel.rousselot

- Dossier de presse envoyé aux journaux locaux et régionaux pour publication d’articles sur les rencontres Comenius d’Andernos-les-Bains d’octobre 2001 : trois articles parus dans la presse française.

 - Représentation du lycée Nord Bassin au stage relations internationales organisé par la Daric au Lycée Victor Louis deTalence en Octobre 2001 - Informations régulières fournies aux autres professeurs du Lycée (panneau d’affichage en salle des professeurs), aux élèves (panneau d’affichage de la salle E3) et réunion mensuelle du groupe élèves Comenius (fonctionnement irrégulier)

- Participation aux réunions de projet d’Andernos (octobre 2001), de Francfort (novembre 2001) et de Vienne (en avril 2002)

- Sensibilisation des professeurs du Lycée sur les programmes européens : 6 professeurs ont participé au PEE depuis septembre 2001 (Mme Biensans, prof. d’anglais ; Mme Gaubert, prof. d’Anglais, M Gandaubert, prof . de SES, M. Martel, prof. de SES, Mme Chamouton , prof. d’Allemand ; Mlle P. Hunger, assistante d’Allemand, M. Lippa, prof. de philosophie, ainsi que Mme Santianez, Documentaliste du Lycée. Sont aussi intervenus dans le projet : M. Pernet, Proviseur, Mlle Lévèque, Gestionnaire

- Implication des parents d’élèves du Lycée dans le projet avec l’organisation de l’accueil de nos partenaires étrangers à Andernos : famille d’accueil, participation à l’inauguration de l’exposition, participation au repas de travail du 15 octobre 2002. Implication aussi dans l’organisation du séjour des 4 ambassadeurs Comenius du LNB lors de la réunion de Vienne d’avril 2002.

 

  1. PARTICIPATION DU LYCEE NORD BASSIN AUX REUNIONS DE PROJET

 

ANDERNOS : du 13 au 16 octobre 2001

FRANCFORT : du 24 au 27 novembre 2001

VIENNE : du 6 au 9 avril 2002

Voir à ce sujet les différents rapports disponibles sur le site.

 

 

J. Rousselot, 

responsable du projet au Lycée Nord Bassin, 

le 20 juin 2002.  

  Remonter

 

 

Dernier rapport remis à l'agence Socrates 

25 août 2003

 

 

Agence SOCRATES - LEONARDO DA VINCI

Programme SOCRATES / COMENTUS Action 1 

Partenariats scolaires

RAPPORT D’EXECUTION

 

 

 

A - Informations générales

 

Nature du projet (scolaire, linguistique ou de développement scolaire), n° de dossier SOCRATES

Projet scolaire comenius – 02-FRA1-S2C01- 01 401-

Nom et coordonnées de l'établissement, statut (coordonnateur ou partenaire), année du projet

Lycée Nord Bassin, 128 avenue de Bordeaux – 33510 ANDERNOS LES BAINS – Partenaire – 3ème année de projet

Nom, coordonnées, statuts des établissements partenaires

la Carl-Schurz-Schule de Francfort (Allemagne), Etablissement secondaire Public coordinateur du projet - le Gymnasium Golianova de Nitra (Slovaquie), Etablissement secondaire Public - le Haydn Gymnasium de Vienne (Autriche), Etablissement secondaire Public - le Lycée Nord Bassin (France), Etablissement secondaire Public.

Titre du projet

Représentations et images de l’Europe

 

Composition de l'équipe pédagogique

ROUSSELOT Joël, Professeur – SANTIANEZ Marie-Pilar, Documentaliste – Professeurs de langue et de SES dans le cadre d‘actions ponctuelles (ECJS, TPE ou traductions)

Le cas échéant, liste comportant nom, prénom, sexe et âge des élèves ayant participé à une mobilité

Saint Geours Claire, F, 17 – Salesse Ambre, F, 17 ans – Briton Joy, F, 19 ans – Rubat Du Mérac Eléonore, F, 17 ans – Delac Arnaud, M, 17 ans – Rondot Alice, F, 17ans

 

B - Objectifs du projet

 

Le thème a-t-il été traité dans sa totalité ?

Elèves et participants adultes au projet ont pris conscience des différences entre partenaires et de l’atout de mieux se connaître pour mieux construire l’Europe. Le travail sur les caricatures à l’initiative des Partenaires allemands a été intéressant pour faire progresser notre connaissances des autres Européens

Dans quelle mesure les objectifs énoncés lors de la candidature ont-ils été atteints ? Ont-ils été
modifiés ?

Les objectifs ont été en partie modifiés avec la non sélection de notre partenaire italien suite à une demande de renouvellement hors délais. La réunion de projet prévue chez ce partenaire a été remplacée par une réunion en Slovaquie qui a apporté une dimension différente mais utile au projet.

Le projet d'établissement a-t-il servi de support au projet ?

Le projet scolaire est intégré au projet d’établissement du Lycée Nord Bassin et donne lieu à des communications et décisions lors des différentes réunions du CA du Lycée.

 

C - Déroulement

 

La répartition des tâches entre les partenaires a-t-elle été respectée ?

Oui si on ne tient pas compte de la non sélection de notre partenaire italien.

Quelles ont été les disciplines impliquées dans le projet ? Y a-t-il eu interdisciplinarité ?

HG – ECJS – TPE – ALLEMAND – ANGLAIS – SES - disciplines principalement concernées au Lycée Nord Bassin

L’interdisciplinarité a concerné l’HG et les langues en particularité

Les activités ont-elles été intégrées au programme normal de la(des) classe(s) ? Leur mise en place
était-elle appropriée aux objectifs définis ? Ont-elles été identiques chez tous les partenaires ?

Oui, les activités ont été intégrées au programmes d’HG 1ère et d’ECJS Sec/1/Term – Les modalités ont été différentes suivant les établissements partenaires

Comment les partenaires ont-ils pu communiquer, coopérer (moyens traditionnels ou NTIC) ?
Quelles langues ont été utilisées ?

Téléphone, Fax et surtout Mèl et internet – En allemand et français prioritairement mais aussi en anglais

Qui a assuré la coordination du projet au sein de l'établissement ? Combien d'adultes, d'élèves ont
été impliqués ? Comment les tâches ont-elles été réparties ? Dans quel cadre horaire ?

Coordination assurée par Rousselot Joël, Professeur – Une dizaine de membres de l’équipe éducative et de parents d’élèves ont été associés à différents niveaux au projet – Quatre classes du Lycée ont participé au Projet cette année – Une vingtaine d’élèves volontaires ont plus particulièrement été intégrés au Projet et six d’entre eux ont participé au réunions de projet.

Aucun cadre horaire n’était prévu et le temps consacré au projet est resté à chaque fois à la discrétion et à l’initiative des participants autant durant les horaires d’enseignement que en dehors. La plupart des communications Internet ont été faites en dehors du temps scolaire.

 

 

D - Actions de mobilité

 

Une(des) visite(s) préparatoire(s) avai(en)t-t-elle(s) été menée(s) ?

Oui une VP à Vienne, chez notre partenaire autrichien en 2000.

 

 

E - Résultats et impact du projet. Diffusion

 

Comment l'établissement a-t-il bénéficié de la dimension européenne du projet ?

Par une meilleure prise de conscience de l’intérêt de pratiquer les langues étrangères et par une meilleure connaissance de pays comme la Slovaquie qui ne sont pas des partenaires habituels des échanges scolaires en France

Quel a été l'impact du projet sur les élèves participants et non-participants ? Sur la communauté
éducative ?

L’impact a été positif dans la mesure où il a donné lieu à des échanges sur des thèmes européens tant dans l’établissement qu’avec nos partenaires – Les élèves-ambassadeurs Comenius ont fait la promotion de ce type d’échanges. Deux panneaux d’informations en direction des professeurs (salle des professeurs) et des élèves (salle de cours) ont permis à chacun de suivre l’évolution des travaux.

Y a-t-il eu retentissement sur les parents d'élèves ? Sur les partenaires et médias locaux ?

Les parents d’élèves ont été associés soit directement quand leurs enfants participaient à une réunion de projet, soit indirectement dans le cadre des CA du Lycée.


Pour les projets scolaires et de développement scolaire :

Le projet a-t-il donné lieu à la REALISATION d'OUTILS (matériel, supports pédagogiques,
etc.), de DOCUMENTS (rapports, journal de bord, photos, cassettes, etc.) ? Un exemplaire de
chacun d'entre eux doit être joint à ce rapport.

Un exemplaire des travaux les plus pertinents est joint à ce rapport.

Une diffusion de cette/ces production(s) a-t-elle pu être ou sera-t-elle assurée ? Auprès de qui ?
Par quel canal ?

Deux sites Internet peuvent être consultés : le site du coordinateur du projet - www.jkummetat.de et le site du coordinateur au Lycée Nord Bassin -http://perso.wanadoo.fr/joel.rousselot

Une diffusion de l’information a aussi été assurée auprès de différentes institutions et organismes : DARIC Bordeaux, AEDE France, Mairie d’Andernos-les-Bains, Quotidien régional Sud-Ouest.

 

F - Evaluation

 

Une évaluation a-t-elle été menée cette année ? Quand, sous quelle forme, auprès de quelles
personnes, avec quels partenaires européens ?

Chaque travail des élèves a été évalué dans le cadre de l’année scolaire – Un bilan a été réalisé à la fin de chaque rencontre de projet

D'une façon générale, quels bénéfices, quels acquis peuvent-ils être mis en évidence à l'issue de cette
année de partenariat (élèves et équipe pédagogique) ?

Cette sensibilisation sur l’action Comenius devrait déboucher pour les élèves par une motivation assez forte pour suivre des programmes de type Erasmus une fois leur licence obtenue.

Coté parents, ils ont pris conscience d’aspects concrets de la construction européenne et notamment d’un des volets méconnus du traité de Maastricht.

Coté équipe éducative, l’intérêt de s’ouvrir aux autres pratiques éducatives, de découvrir d’autres approches pédagogiques et d’apprendre des autres est renforcé. L’utilité d’une pratique régulière des langues étrangères semble compris. L’interdisciplinarité doit être renforcée.

 

G - Perspectives

 

Ce projet sera-t-il renouvelé la prochaine année scolaire ? Un autre type de projet est-il envisagé ?

Ce projet est arrivé à échéance : durée trois ans

Un nouveau projet Scolaire a été décidé lors d’une visite préparatoire qui s‘est déroulée en novembre 2002 ; le thème des migrations a été retenu.

Le partenariat sera-t-il élargi, modifié ?

Le partenariat a été élargi à un Lycée Sicilien et à un Lycée Hongrois. Notre partenaire Slovaque n’a pas été retenu par son Agence Nationale mais reste en contact. Un Lycée Maltais candidat n’a pas été sélectionné par son agence.

Souhaiteriez-vous vous impliquer dans un réseau ?

Oui

 

H - Remarques, suggestions...

Quelles remarques ou suggestions souhaitez-vous faire pour la mise en œuvre de ce type de
partenariats ?

Que ce type d’action qui demande une importante implication soit vraiment reconnu par l ‘éducation nationale. Je suis impliqué dans des échanges européens depuis 1996 et je n’ai eu aucune reconnaissance officielle du travail accompli ce qui chaque année pose des problèmes pour convaincre de l’intérêt de ce type de démarche des professeurs de mon établissement. En effet ils peuvent voir que des HSA ou HSE sont attribuées à des actions culturelles (théâtre, poésie, concours divers…) mais rien n’est officiellement attribué par le rectorat pour une action Comenius en dehors des subventions Socrates.

Autres commentaires

Serait-il possible, au moins pour les coordinateurs des établissements, d’être mieux informés des autres actions Comenius menées par les établissements français. Il existe me semble-t-il de fréquents stages et séminaires dans d’autres pays comme l’Allemagne. Je n’ai pas connaissance de ce type de rencontre en France. Je suis volontaire pour expliquer le déroulement des projets auxquels j’ai participé comme je suis prêt à découvrir d’autres pratiques dans d’autres établissements.

 

 

J. Rousselot, coordinateur établissement, 

Lycée Nord Bassin – 25 août 2003

 

   Remonter

 

VISITE PREPARATOIRE

PROJET SCOLAIRE COMENIUS

Gozo – Malte – 15/18 novembre 2002

Rapport provisoire

Participants

Iker Janos, Proviseur du Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium (Hongrie), Zsuzsanna Szalai, Professeur au Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium ; Anna Maria Di Falco et Laura Lo Giudice professeurs au Liceo Classico Statale Mario Cutelli (Italie) ; Marta Rácová, Proviseur du Gymnazium Golianova (Slovaquie), Marta Ondačková, professeur au Gymnazium Golianova ; Joël Rousselot, professeur au Lycée Nord Bassin (France) ; Anton Portelli, Proviseur du Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies (Malte), Vivien Camilleri, professeur au Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies ; Renate Trimmel et Klaus Edel, professeurs au Haydn-Real-Gymnasium (Autriche) ; Hanz-Ulrich Wynecken et Reihnard Bok, professeurs à la Carl Schurz Schüle (Allemagne).

Programme de la visite préparatoire

Vendredi 15 novembre : arrivée des partenaires

Samedi 16 novembre et matinée du dimanche 17 novembre : réunion de préparation du projet

Dimanche 17 novembre après-midi : visite de Gozo

Lundi 18 novembre : départ des partenaires.

 

 

Compte rendu de la réunion

de visite préparatoire

 

 

1. Présentation par chaque participant du Lycée qu’il représente.

Vivien Camilleri, professeur au Sir Michelangelo Refalo Centre for Further Studies : l’établissement accueille pendant 18 mois d’élèves entre 16 et 18 ans en vue de leur préparation à des études universitaires générales après réussite au Matriculation

Joël Rousselot, professeur au Lycée Nord Bassin (France) : le Lycée accueille pendant trois ans des élèves de 15 à 18 ans en général, soir un peu plus de 500 élèves. Il prépare au Baccalauréat et propose des enseignements exclusivement généraux.

Hanz-Ulrich Wynecken, professeur à la Carl Schurz Schüle (Francfort) : l’établissement accueille 900 élèves de 10 à 18 ans pour des études générales menant à l’Abitur.

Iker Janos, Proviseur du Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium (Hongrie) : localisé à 10 minutes de la frontière autrichienne, c’est une école d’entraînement pour les futurs professeurs. Il accueille 900 élèves qui préparent l’examen final pour entrer à l’Université.

Marta Rácová, Proviseur du Gymnazium Golianova (Slovaquie) : Situé à 90 km de Bratislava, il accueille 900 élèves dans 27 classes

Anna Maria Di Falco professeur au Liceo Classico Statale Mario Cutelli (Italie) : le lycée, établissement qui vient de féter son centenaire, accueille 1500 élèves qui suivent des filières générales pour préparer l’examen menant à l’Université.

Renate Trimmel, professeur au Haydn-Real-Gymnasium (Autriche) : le Lycée accueille 400 élèves de 10 à 18 ans et prépare au Matura.

 

2. Quel type projet scolaire Comenius souhaitons-nous déposer ?

Deux choix sont possibles : un projet scolaire ou un projet de développement scolaire. Par contre nous sommes d’accord sur le choix du thème des « migrations ».

Après échanges d’arguments sur l’opportunité de choisir l’un ou l’autre type de projets, il est convenu d’avancer pas à pas et de commencer par un projet scolaire tout en sachant que nos partenaires italiens et slovaques sont invités par leurs agences Socrates nationales respectives à choisir le projet de développement scolaire en raison de la pléthore de projets scolaires. Si c’est utile nous transformerons le projet en projet de développement dans les années qui suivront. L’originalité de notre demande réside dans la pluridisciplinarité, les thèmes transnationaux choisis et la complémentarité des partenaires ; sept lycées d’Europe médiane, méditerranéenne et atlantique.

 

3. Présentation au rétroprojecteur de la réflexion menée par nos partenaires allemands.

Les grandes lignes de cette présentation commentée par H. U. Wynecken donnent des pistes sur le thème des migrations à approfondir par chaque partenaire.

Un temps est laissé à chaque partenaire pour sa réflexion.

 

4. Présentation par chaque partenaire des premières idées, des thèmes et des méthodes qu’il souhaiterait traiter dans son établissement dans le cadre de ce projet.

Gozo. Voir surtout les aspects positifs des migrations, en analyser les causes. Méthode statistiques et des études de cas, questionnaires. Qu’est-ce qu’un migrant ?

Andernos. Aborder les migrations sous plusieurs angles. Les migrations forcées (guerres, conflits…), les migrations souhaitées (le rêve de réussite…) et les migrations empêchées (lois restrictives…). Qu’est-ce que les migrations ont apporté d’un point de vue culturel ? En quoi les migrations peuvent être une perte pour le pays de départ (thème des huguenots commun avec les partenaires allemands) ?

Catane. Qui a immigré ? Quels résultats pour les pays d’accueil ? Travailler sur le passé et sur le présent. Question de l’immigration clandestine et de ses solutions.

Francfort. Cas des Huguenots, émigration vers l’Amérique des Allemands, comment notre langue change avec l’immigration (cas des influences du Turcs sur l’allemand). Qu’est-ce que les immigrés ont apporté en général ? Quels changements religieux avec l’immigration ? Les problèmes posés par l’immigration après la seconde guerre mondiale. Proposition d’un home page sur le projet avec mot de passe : le coût de l’investissement est estimé à 500 ou 1000 €uros à répartir entre les sept partenaires.

Vienne. Qu’est-ce que les migrants espèrent ? Qu’est-ce qu’ils perdent ? Cas des nombreux immigrés occupant des postes importants comme médecins par exemple. Quelle différence entre rêve et réalité ? Faire un arbre généalogique des familles des élèves.

Szombathely. Demander aux élèves ce qu’ils savent de l’immigration. Exposition artistique sur ce thème. Contacts avec Budapest.

Nitra. Etude historique. Etude de la situation actuelle des migrations dans le pays.

 

5. Mobilités dans le cadre du projet

Accord sur le principe de rencontre entre deux représentants de chaque établissement accompagnés de deux élèves-ambassadeurs motivés par le projet dans le cadre d’une réunion de projet avec présentation de nos travaux.

Première année

Proposition d’accueil par nos partenaires hongrois de notre première rencontre.

Lieu : Bolyai János Gyakorló Altalános Iskola és Gimnázium

Bolyai J. u. 11 - 9700 Szombathely – HONGRIE

Date : du 24 au 27 janvier 2004

Proposition d’accueil par nos partenaires italiens de notre deuxième rencontre

Lieu : Liceo Classico Statale Mario Cutelli

Via Firenze 202 - 95128 Catania – ITALIE

Date : du 24 au 27 avril 2004

Pour la deuxième année, deux rencontres seraient programmées à Vienne et Andernos.

 

6. Thèmes de la première année

Le premier thème sera consacré à l’étude de l’histoire des migrations. Le deuxième abordera les rêves, clichés et mythes des migrants. Un thème supplémentaire pourra être abordé : en quoi les migrations transforment les cultures, les civilisations ?

Sur proposition des partenaires slovaques, un travail complémentaire est proposé en préparation d’un éventuel projet de développement scolaire. Chaque école devra indiquer si elle a des migrants, combien de matières enseignées abordent ce thème, combien d’heures lui sont consacrées dans l’ensemble des programmes, avec combien de sujets dans chaque matière.

 

7. Diffusion et présentation de nos travaux

Notre site internet évoluera par la mise en ligne par chaque établissement des travaux qu’ils souhaitera communiquer. Chaque partenaire sera le gestionnaire du site et possèdera à cet effet un mot de passe. Des liens pouront être proposés par chaque partenaire.

Chaque réunion de projet permettra de confronter nos travaux et de les exposer pour les rendre publics. Une traduction dans une autre langue serait favorable pour la diffusion de notre travail. L’anglais ou l’allemand semble utile car commun à une majorité de partenaires.

 

8. Titre de notre projet scolaire comenius

Après échanges et sur proposition des partenaires allemands et français, le titre suivant est proposé et accepté :

SETTING EUROPE IN MOTION

Migrations, entre mythes et réalités

La première partie du titre resterait en anglais. La deuxième partie serait traduite dans la langue nationale de chaque participant

 

 

Pour amendements, commentaires et compléments,

Joël Rousselot, Andernos le 20 novembre 2002

 

 

 

Langues communes utilisées par les partenaires lors de la réunion de préparatoire

Anglais : Autrichiens, Allemands, Hongrois, Français, Italiens, Maltais

Allemand : Autrichiens, Allemands, Français, Maltais, Slovaques

Français : Français et Maltais

Italien : Italiens et Maltais

Hongrois : Slovaques et Hongrois

 

 

Remonter

 

 

 

 

CONSEIL REGIONAL D’AQUITAINE

PARTICIPATION DE 18 ELEVES DU LNB A UNE EXPOSITION-DEBAT DANS LE CADRE DU PROJET COMENIUS « MIGRATION » - le 8/10/03 BORDEAUX

Immigration et intégration, un défi majeur pour l'Europe

La LICRA et l’Association du Devoir de Mémoire propose un débat et des expositions sur l'immigration et le racisme.
Ouverte plus spécifiquement aux lycéens, le débat leur permettra d'aborder les thèmes de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme avec des invités privilégiés. M. Muyemba, docteur en économie politique de l’Université de Berlin, M. Yamgnane, ancien Ministre de la Ville ainsi que M. Thomas, auteur de la BD « Le racisme et l’antisémitisme expliqués aux jeunes » enrichiront les échanges grâce à leurs expériences personnelles et leurs actions.
Une dizaine de lycées représentés par une vingtaine d'élèves participeront au débat - Elie Faure de Lormont, Grand Air d’Arcachon, Notre Dame de Bordeaux, Assomption à Bordeaux, Odilon Redon à Pauillac, Brémontier de Bordeaux, Gustave Eiffel de Bordeaux, Sud Médoc du Taillan Médoc, Lycée Classique et Moderne du Nord Bassin à Andernos, Lycée Ste Marie de la Bastide à Bordeaux.
L'occasion pour ces jeunes Aquitains de confronter leur perception de l'immigration et d'appréhender la problématique du racisme dans les processus d'intégration de populations étrangères.
Les questions liées à la connaissance et à l’appropriation de leur histoire par les jeunes Aquitains sont des éléments essentiels de la construction d’une identité, que celle-ci soit personnelle ou territoriale. De telles manifestations sont une porte ouverte données aux lycéens pour devenir les acteurs de leur rôle social, culturel et civique.
Un débat relayé par trois expositions sur les thèmes de l'immigration, de l'intégration, du racisme et de l'antisémitisme.

Les expositions seront ouvertes au public du lundi 6 au jeudi 9 octobre

le débat aura lieu le 8 octobre à 13h30 dans l'enceinte de l'Hôtel de Région.

« Immigration en France au 19ème siècle »
Conçue par la LICRA, cette exposition a pour vocation de présenter les vagues successives d’immigration en France au 20ème siècle. 20 tableaux pour restituer la réalité des flux migratoires - immigration du travail, immigration politique - que la France a connues.
En exergue également, une présentation des processus d'intégration pour les populations italienne, polonaise, espagnole et maghrébine avant et après la seconde guerre mondiale.

Ecole et démocratie : «on ne voit bien qu’avec le cœur de St Exupéry»
L'expérience d'une école professionnelle officielle laïque de la N’DJILI près de Léopoldville au Congo Belge de 1955 à 1960. Le but de cette école était de créer un apprentissage de la démocratie en milieu colonial. Cette expérience a vu le jour grâce à la création des premières écoles laïques du Congo, 70 ans après le début de l’occupation belge.
François Spirlet, créateur et président de cette école, déporté de la Résistance belge, il est également le co-fondateur de l’Association du Devoir de Mémoire et ancien expert de l’UNESCO en Afrique centrale.

« Le racisme et l’antisémitisme expliqués aux jeunes »
Exposition de planches d'une bande dessinée réalisée par deux jeunes auteurs havrais qui ont offert gracieusement leur moyen d’expression à la LICRA et à l’A.D.M. afin de participer à la lutte contre le racisme.

Quelques chiffres sur l’immigration en Aquitaine
En 1999, lors du dernier recensement , le nombre d’étrangers en Aquitaine était de 106 699 - soit une part régionale de 3,7 % -, dont 56,9 % issus de l’Union Européenne - notamment des Espagnols, des Portugais et des Italiens -, 26, 8 % du Maghreb avec une prédominance pour les Marocains, 3,3 % de Turquie et 13,1 issus d’autres continents et pays - Afrique, Amérique, Asie, Océanie.

Pour plus d’infos, … J. Rousselot

 

Remonter

 

 

 

 

CONCLUSION DU RAPPORT D’AUDIT des services financiers de

l’AGENCE SOCRATES-LEONARDO DA VINCI - FRANCE

PROJET SCOLAIRE COMENIUS – LYCEE NORD BASSIN – 8 DECEMBRE 2003

Le Lycée Nord Bassin d'Andernos est un lycée général créé en 1986. Ses effectifs d'élèves sont actuellement de 543, en augmentation constante (+ 17% sur les 4 dernières années). Il prépare aux baccalauréats L (littéraire), ES ( Economique et Social) et S (scientifique) et compte actuellement 7 classes de seconde, 5 classes de première et 5 classes de Terminale. Il emploie actuellement 47 enseignants, le personnel de direction: proviseur et proviseur-adjoint, une gestionnaire, ainsi que 6 personnels OEA et 2 OP.

Le bassin de recrutement est large, s'étendant sur Cap Ferret, Lège, Andernos, Audenge, Biganos, Taussat, Le Porge et Lacanau. Ceci explique que 79 % des élèves sont demi-pensionnaires. Le milieu socioprofessionnel est dans l'ensemble supérieur à la moyenne (avec 11% de boursiers). Le taux de réussite au baccalauréat est bon, s'établissant comme suit : 100% au bac L, 86 % au bac ES et 80% au bac S, soit une moyenne de 86,5 %. Il comporte un foyer socio-éducatif, une association sportive active, diverses activités de clubs sont organisées et l'établissement prépare depuis 4 ans au Brevet d'initiation à l'aéronautique

Créé en 1986 pour de petits effectifs (400 élèves en 1996), l'établissement fait l'objet d'un agrandissement pour une capacité prévue de 900 élèves, compte tenu essentiellement de l'augmentation de population dans cette zone

L'ouverture à l'international est bien réelle, notamment avec divers pays européens tels l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Autriche, la Slovaquie, l'Espagne, le Portugal, Malte. C'est tout naturellement dans ce cadre que s'inscrit le projet scolaire Comenius "Représentations et images de l'Europe". Fait Important: c'est sur un unique enseignant, M Rousselot, que repose l'organisation de 3 projets consécutifs Comenius, Le premier projet a démarré en 1997 pour 3 ans, il a été suivi immédiatement du second projet (2000- 2003) intitulé "Représentations et images de l'Europe", lequel a été suivi aussitôt par un troisième projet initié en 2003. C'est dire l'Implication de l'établissement dans les projets européens. Au demeurant, M Rousselot, porteur de projet, nous a fait part de ce que le fait de porter des projets européens n'est récompensé par aucune reconnaissance tant sur le plan financier que sur le plan pédagogique. Sous l'impulsion de la direction, et aidé de la documentaliste, il n'en reste pas moins que l'organisation de projets européens est une activité lourde pour M. Rousselot. Au demeurant, son enthousiasme ne faiblit pas et il s'implique toujours avec passion dans cette activité

Le projet qui nous occupe a fait l'objet d'une visite préparatoire en 1999 entre Andernos, Vienne, Francfort Italie et Slovaquie, Du reste, chacun des 3 projets a été précédé d'une VP jugée incontournable. Le projet qui nous occupe a impliqué une soixantaine d'élèves de 2de, 1 ère et terminale et a été donné lieu à une exposition bilingue de 150 m linéaires chaque année. Les établissements partenaires étaient des lycées généraux et un lycée technique et le projet a mis en relation des élèves de même âge (16 à 19 ans). Bien que difficilement mesurables, les résultats sont indiscutablement positifs tant pour les élèves que pour l'établissement, par l'ouverture d'esprit, la sensibilisation aux langues, et la richesse des thèmes abordés

Il est à noter que l'établissement s'est impliqué également dans le projet Euroscola en 2001 et 2004. A ce titre, des élèves ont été invités au Parlement européen de Strasbourg. Ce projet confirme encore s'il en était besoin, l'intérêt porté à l'ouverture européenne des élèves du lycée Nord Bassin

Sur place, nous avons passé la journée avec M Pernet Proviseur, M Rousselot porteur de projet, et Melle Lévêque gestionnaire.

La visite d'audit a permis de mettre en évidence la relation entre le projet lui-même, les activités y altérant et les résultats obtenus ainsi que la très bonne mobilisation des acteurs. Sur le plan financier, les dépenses indiquées dans le rapport figurent bien dans la comptabilité de l'établissement et correspondent aux justificatifs de dépenses présentés. Les rapprochements entre les pièces présentées et les mouvements de débit au compte de l'établissement ont pu être faits facilement. Les mouvements et les soldes correspondaient bien aux opérations du contrat 00938-2.

Extrait du rapport reçu suite à l’audit – le 16 décembre 2003

 

Remonter