ALBUM
Accueil COMENIUS LYCEE ALBUM

 

Florilège
Coucher de soleil
Le Banc d'Arguin
Neige à Andernos
La jetee d'Andernos
Vues de bassin

 

BIENVENUE DANS Cette partie du site consacrée

à Andernos Les Bains et au Bassin d'Arcachon

 

 

Je vous propose d'abord de découvrir quelques photographies prises ces dernières années (montages et clichés sont originaux et personnels: © J. Rousselot)

 

 

Je souhaite vous faire aussi partager quelques réflexions sur l'environnement dans lequel nous travaillons au Lycée Nord Bassin. Cette partie d'informations locales sera complétée en fonction du temps ... que voudra bien y consacrer...  votre hôte.

 

 

MOTS-CLES : Situation - Site - Un peu d'histoire - Et d'économie locale - Une ville attractive - Une ville ambitieuse - Une ville qui doit garder ses dynamiques

 

Et en plus QUELQUES STATISTIQUES RECENTES...

 

 

 

Régate au départ du port du betey - ©  Ville d'Andernos les Bains - 2001

 

Situation

Située à environ 600km de Paris sur la côte atlantique dans le sud-ouest de la France, à 50 km au sud de Bordeaux, Andernos est une commune littorale de Gironde, s'ouvrant sur le Bassin d'Arcachon. Elle peut être jointe par route via l'A10 et la rocade en sortant à Merignac Aéroport direction Cap Ferret, soit en prenant l'A63 sortie Marcheprime direction Blagon, ce qui est d'ailleurs la sortie la plus simple pour les arrivées par le Sud de la région. Mais Andernos peut aussi être rejointe par autocar (compagnie Citram) à partir de Bordeaux ou depuis la gare SNCF de Facture-Biganos. Son climat est adouci par l'influence maritime en hiver et le mois d'août peut être considéré comme sec (indice de Gaussen, p<2T). Les saisons sont ainsi originales, avec un printemps débutant dès le début février et un été pouvant s'éterniser jusque fin octobre.

 

Le Site

 

Un extrait d'un cahier de Jean Dumas, érudit local, qui estime les différents traits du rivage au sud de l'église saint Eloi. 

Au nord,  les darses du port ostréicole, vers le sud, plus loin, la jetée. Documents consultables au musée d'Andernos

 

Andernos s'ouvre sur le rivage Nord du Bassin d'Arcachon, suivant un trait de côte globalement orienté O-NO / E-SE. La plage est celle d'une lagune que caractérise un mélange d'eau salée entrant deux fois par jour dans le bassin à raison des marées, d'eau douce rejetée par la Leyre à partir de son delta du Teich et d'Arcachon et d'eaux pluviales d'autant plus importantes maintenant que les rivages sont de plus en plus construits. Le site est assez marécageux notamment dans la partie ouest de la commune.

 

La nouvelle esplanade Louis Gambetta, dite "de la jetée" - Une restructuration complète a été réalisée durant l'hiver 2001/2002. Vue prise en direction du SSO (au loin la pointe du Cap Ferret) ©  J. Rousselot 2002

 

Un peu d'histoire

Andernos possède des vestiges gallo-romains, d'abord interprétés comme ceux d'une basilique ; mais les dernières recherches pencheraient plutôt sur la présence d'une villa gallo-romaine construite sur le littoral. Le dynamisme de la ville est contemporain avec la construction d'une voie ferrée à la fois pour faciliter l'accès au Nord Bassin et pour en exploiter la forêt de pins maritimes, mais aussi avec le développement de l'automobile à partir des années soixante et surtout avec la construction d'un tronçon de voie rapide entre Arès et Saint-jean d'Illac au début des années 90.

 

    Un autre extrait d'un cahier de Jean Dumas qui imagine une villa gallo-romaine à l'est de l'église Saint Eloi 

Documents consultables au musée d'Andernos

 

Et d'économie locale

L'économie a longtemps été tournée vers le bassin avec l'ostréiculture et la forêt pour son bois. Aujourd'hui ces deux activités sont devenues secondaires derrière bien sûr le Tourisme estival inducteur d'activités commerciales voir même de travaux publics et bâtiments. Il ne faut cependant pas oublier la présence d'une zone artisanale qui regroupe à la sortie nord d'Andernos, des entreprises très variées, mais aussi du casino "le Miami" délocalisé de son ancien site donnant sur la jetée pour une situation périphérique à la sortie de la ville sur la route de Bordeaux, dont l'activité joue un rôle essentiel dans l'équilibre des finances communales par les taxes qu'il reverse à la ville d'Andernos. Contribution bienvenue pour financer la première activité de la commune, les services municipaux avec plus de 100 employés

 

Le parc Louis David. Situé en centre-ville, il constitue un agréable lieu de promenade pour petits et grands, aménagé, entretenu, et ouvert, à quelques deux cents mètres de la plage, à deux pas du marché municipal  et des commerçants du centre. Imaginez-vous, allongé sur l'herbe, en train d'écouter un concert proposé lors du festival de jazz du mois de juillet...

©  J. Rousselot 2002

 

Une ville attractive

Le prix du foncier est révélateur de l'intérêt porté à Andernos les Bains. En effet, un appartement acheté 500000 FF (76500 €uros) en 1991 vaudrait plus  122000 €uros (800000 FF) en 2002. Un terrain acheté 200000 FF (30500 €uros) en 1995 pourrait être revendu 76500 €uros (500000 FF) en 2002. Bien sûr que l'inflation n'est complètement réaliste mais elle tient compte de deux facteurs : la commune n'est pas très étendue d'où le manque de terrains et le nombre d'agences immobilières pratiquement multiplié par trois en quinze ans pousse à la surenchère inflationniste.

 

 

Une ville ambitieuse

Ce n'est pas la dernière campagne électorale qui prouverait le contraire. Entre l'envie de nouveaux transports collectifs, le souhait de nouvelles infrastructures culturelles, Andernos ne s'endort pas. D'ailleurs n'a-t-elle pas obtenu sa troisième fleur, signe de la qualité de des décorations florales. Les travaux d'embellissement se poursuivent. La réhabilitation du front de mer, travaux qui n'avaient pu être réalisés suite suite à la tempête de décembre 1999, ont été achevés (voir photographie ci-dessous)

 

La nouvelle esplanade Louis Gambetta, dite "de la jetée" - Une restructuration complète a été réalisée durant l'hiver 2001/2002. La foule estivale a confirmé le succès de cet d'aménagement harmonieux ©  J. Rousselot 2002

 

Une ville qui doit garder ses dynamiques

Tout peut ainsi sembler idéal. Eh bien non. La population change. Les mentalités aussi. Les conséquences sociales de l'inflation foncière sont déjà visibles. La population vieillit et les nouveaux arrivants appartiennent à des classes sociales très favorisées. Les populations dynamiques n'ont pas les moyens de s'installer dans la commune. Les populations installées souvent issues de classes très moyennes (les riches allaient à Arcachon) dans les années 60/70 voient leur capital triplé quadruplé en deux décennies et réagissent comme tous ceux qui ont peur de perdre ce qu'ils sont fiers d'avoir et entrent dans des formes de comportement socio-politique conservateur (au sens négatif) voire même extrémiste. Ils sont devenus riches mais leur comportement n'a pas suivi. 

Mais cela change et même si la tendance au vieillissement de la commune se confirme, le nombre d'associations, les nombreuses manifestations culturelles ou sportives, l'attractivité d'Andernos durant l'été, permettent d'envisager avec espoir l'avenir de la cité.

 

 

Pour clore ce propos je vous propose quelques statistiques permettant de comparer Andernos-les -bains aux autres communes du bassin.

 

 

DONNEES STATISTIQUES COMMUNALES POUR LE BASSIN D’ARCACHON

 

COMMUNES

1

 

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

ANDERNOS-LES-BAINS

9254

20.01

462

+2.86

+2.32

+2.21

-0.29

-0.36

-0.39

+3.15

+2.68

+2.61

9.3

12.2

ARCACHON

11454

7.56

1515

-0.30

-1.51

-0.62

-1.32

-1.12

-0.81

+1.02

-0.38

+0.19

8

21.2

ARES

4680

48.25

97

+2.01

+3.15

 

+1.99

-0.57

-0.84

-0.65

+2.59

+3.99

+2.64

8.6

14.3

AUDENGE

3948

82.09

48

+3.17

+1.36

+0.80

-0.22

-0.44

-0.64

+3.39

+1.80

+1.44

10.9

13.1

BIGANOS

6950

77.28

90

+1.82

+3.21

+0.54

+0.02

+0.32

+0.23

+1.80

+2.89

+0.32

11.1

10.9

GUJAN-MESTRAS

14958

53.99

277

+3.03

+3.62

+1.75

+0.16

+0.05

-0.16

+2.87

+3.57

+1.91

11

9.4

LANTON

4962

136.19

36

+3.21

+4.96

+6.13

-0.19

-0.25

-0.43

+3.40

+5.21

+6.56

10.8

12.7

LEGE-Cap-Ferret

6307

93.62

67

+1.40

+1.39

+2.05

-0.20

-0.10

-0.06

+1.60

+1.49

+2.11

9.8

11.8

TEICH (LE)

4822

87.08

55

+3.27

+2.56

+4.40

+0.44

+0.22

+0.07

+2.83

+2.34

+4.33

12.6

8.1

TESTE DE BUCH (LA)

22970

180.2

127

+1.36

+1.51

+1.87

+0.12

+0.35

+0.36

+1.24

+1.15

+1.51

11.2

10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende

1 : Population en 1999

2 : Superficie en km2

3: Densité en 1999

4 : Taux de variation annuel en % - 90/99

5 : Taux de variation annuel en % - 82/90

6 : Taux de variation annuel en % - 75/82

7. :Taux de VA dû au Mouvement Naturel en % - 90/99

8 :Taux de VA dû au Mouvement Naturel en % - 82/90

9 :Taux de VA dû au Mouvement Naturel en % - 75/82

10 :Taux de VA dû au Mouvement Migratoire en % - 90/99

11 Taux de VA dû au Mouvement Migratoire en % - 82/90

12 :Taux de VA dû au Mouvement Migratoire en % - 75/82

13 : Taux de natalité en %o - 90/99

14 : Taux de mortalité en %o - 90/99

 

Source : INSEE ( RGP+Etat civil ) - Sélection et montage J. Rousselot - 11/03

 

 

 

A suivre ... et si vous voulez réagir ?